« La cave de la sorcière »

« La Cave de la sorcière » est un thriller théâtral à partir du roman de Robin Cook « Risque mortel », et joué par les jeunes de la Cie LEA.

L’histoire…

Kim est une jeune fille américaine, généreuse, dynamique, pleine de vie, infirmière à l’hôpital de Boston. Par un de ses oncles, elle hérite, à Salem, d’une maison abandonnée ayant appartenu à son ancêtre Elisabeth, dont la vie a tournée en drame à la fin du XVII° siècle.

Un mystère tourne autour de cette maison que Kim rêve de rénover et d’habiter. L’histoire de cette ancêtre l’intrigue. Elle trouve un cahier écrit de la main d’Elisabeth, qui lui permet d’ouvrir une enquête historique pour comprendre. Elle reçoit aussi de la visite… D’autres personnes s’intéressent à ce mystère, mais avec des motivations bien différentes!

Un thriller à double détente où les obscures questions du passé inter-agissent sans cesse sur le présent. Un thriller qui scotche. Une soirée passionnante.

La Compagnie…

LEA est un groupe de 12 jeunes Vannetais de 14 ans, passionnés de théâtre et comédiens depuis leur enfance. « La cave de la sorcière » est la dernière pièce qu’ils ont mise en scène.

Après la Corrèze l’été dernier, ils organisent une tournée dans le Finistère en juillet 2019.

RDV….. Lundi 8 Juillet, à 20h !

Entrée libre

Affiche Loctudy - 8 Juillet

Hissez l’Etoile, festival de cirque

L’école de cirque Naphtaline, les communes de Loctudy et de Plobannalec-Lesconil co-organisent chaque printemps, le festival de cirque « Hissez l’étoile ».

Cette année, le festival se déroulera du 30 mai au 2 juin, avec les premiers rendez-vous à Lesconil, sous chapiteau, Place de la Résistance, puis une clôture à Loctudy, au Centre culturel

 

A Lesconil

Outre les spectacles professionnels, « Hissez l’étoile » veut faire la part belle aux restitutions des différents cours de l’école de cirque Naphtaline. Aussi, dans le cadre des « Mômes en cirque », les élèves seront sur scène, tout au long du festival (voir le programme).
A noter également la scène ouverte « Cirque en scène », le jeudi à 21h.
Le chapiteau accueillera également 2 spectacles professionnels : « Furieuse tendresse ! » de la Cie Cirque exalté le vendredi et « Damoclès » de la Cie Cirque Inextrémiste, le samedi. Ces deux spectacles seront joués à 20h30.

A Loctudy

Dans un premier temps, rendez-vous tous « Rue du Port », à 11h, pour une parade en musique de monocycles.  Une occasion de prendre un verre en terrasse…
Les élèves de l’atelier monocycle de l’école de cirque Naphtaline vous y proposeront certainement de venir applaudir, à 16h30 au Centre culturel, Thibault, Philippe et Sylvie dans « Et on danse ! ».
Ce spectacle sera la première partie de « Haute Heure » de la Cie Baroloso, qui sera joué à 17h.

 « Haute Heure »  – Cie Barolosolo

« Bienvenue mesdames mesdemoiselles messieurs, venus de bien plus loin que Bornéo, de bien plus loin haut que le Kilimandjaro, El Circo Barolo !! »
Comme sortie des eaux ou plutôt des O, la Cie Barolosolo invente ce spectacle fortement inspiré de l’univers du cirque de Calder, et vous présente un spectacle rempli de personnages hauts en couleurs, avec vraiment tous les ingrédients pour faire un vrai spectacle de cirque. Il y aura donc, bien sûr, sa piste et ses garçons de piste, Monsieur Loyal, ses acrobates, sa femme forte, ses animaux sauvages, son homme-orchestre et même son entracte plein de popcorns !!!
Alors laissez-vous emmener dans cet univers si drôle et décalé, saugrenu et dérangé, burlesque, si poétique et allumé…

Lion2Emmanuelle Guichet

En pratique (à Loctudy)
Spectacles tout public

Gratuit pour « Et on danse ! »

3€ pour les moins de 18 ans, groupes sur réservation, chômeurs, RSA  et 5€ (les autres) pour « Haute Heure »

Bar et crêpes sur place

Renseignements et réservations au 02 98 87 92 67 / 06 45 12 34 49

« La Plage » un film de René Vautier

C’est une petite pépite que vous propose l’Amicale Laïque de Loctudy : « La Plage », un film tourné en 1967 par le cinéaste René Vautier, pour l’ORTF, dans le cadre de la « Télévision scolaire », avec les élèves de l’école de Larvor comme acteurs.

Ce film a été projeté une seule fois en public à Loctudy, en 1996, en présence du cinéaste.
Noëlle Cousinié, fille de Robert et Annick Kervennic, respectivement directeur de l’école et institutrice de la classe enfantine à l’époque, l’a retrouvé pour une deuxième projection.

Robert Kervennic et René Vautier se connaissaient depuis le lycée; ils étaient assis à la même table dans la classe de philo de la Tour d’Auvergne. C’est donc tout naturellement que le cinéaste qui travaille en 1967 pour la télévision scolaire sollicite son copain instituteur à Larvor pour tourner un documentaire ayant pour objectif d’expliquer le bord de mer… Le sable, les dunes, les marées, les rochers ou les coquillages.

Les garçons et filles de CM et de fin d’études sont les acteurs du film, qui a pour terrain de jeu la plage des Sables Blancs. Les enfants de la classe enfantine participent aussi au tournage.

A l’époque, les enseignants ne se préoccupent guère des autorisations administratives : au cas où l’inspecteur passerait, ils écrivent sur le tableau : « la classe est à la plage des Sables Blancs » !

René Vautier a également tourné des images de la kermesse de Larvor ainsi que des vues de l’école de voile de l’Île Tudy où ses enfants effectuaient un stage.

Le film réunit ‪: Pascal‬ Charlot‪,‬ Yvonne‪-‬Aimée le Berre‪,‬ Maryvonne Raphalen‪,‬ Philippe le Breton‪,‬ Patrick le Cossec, Christian Guillamet, Marie-Josée Crédou, Hubert Tarreau, Philippe Coïc, Guy Bernard, Evelyne Trébern, Maxime Goascoz, Dominique Nédélec, René Joncour, Nicole Firmin, Danièle Chever, Jean-Lou Penhoat, Maxime Le Lay, Jeannie Goascoz, Annick Le Cloarec, Dominique Volant, Alain Le Garrec.

60094312_834304363595727_1909389065044623360_n

**Causerie HLPL** Archéologie et préhistoire : monuments et habitat sur le territoire du sud-est bigouden.

La prochaine causerie de l’association Histoire Locale et Patrimoine de Loctudy fermera le cycle consacré aux origines et à l’antiquité de notre territoire. Elle sera animée par Patrick Vanuxeem, auteur du livre « Essai sur l’origine de Loctudy » et animateur au sein de l’association du groupe de travail « Archéologie et Préhistoire ».

Il présentera un point d’étape des travaux de ce groupe, sous la forme d’un inventaire des monuments et autres traces d’habitats préhistoriques encore visibles à Loctudy et sur le territoire du Sud-Est bigouden, de Plobannalec à l’Île Tudy en passant par l’archipel des îles Glénan.

Ces sites préhistoriques ou protohistoriques, menhirs et dolmens, cairns et tumulus, simples tombes… seront présentés selon leur localisation, et situés par rapport aux grandes périodes de peuplement qui ont précédé la période gallo-romaine.

Ce sera l’occasion d’évoquer un certain nombre de questions auxquelles ces vestiges archéologiques, comme en d’autres endroits de Bretagne, apportent des éléments de réponse, telles que par exemple l’évolution du niveau de la mer et de la ligne du rivage, l’adaptation de l’homme aux périodes de variations climatiques, et son exploitation précoce des ressources maritimes, pêcheries et production de sel.

image

 

En pratique :

Mardi 7 Mai

9h30

Entrée libre

 

« Histoires d’épaves en Bretagne Sud » Un film de Jacques Le Lay et Daniel Deflorin

Les eaux de Bretagne Sud recèlent des trésors : des centaines d’épaves de bateaux, autant de pièces d’un musée maritime à ciel ouvert. Toutes possèdent leurs histoires et leurs parts de mystères… Toutes finiront un jour par disparaître rongées par le sel et les courants…

Ce film nous raconte le destin singulier de 7 épaves mythiques : le Thracia, le Pontoporos, le Guido Möhring, le sous-marin allemand U171, le Philomèle, la Cigale et le navire antique la Galathée. Une plongée dans l’Histoire française, des images et des témoignages inédits, à la découverte d’un patrimoine extraordinaire et éphémère…

Jacques Le Lay a une longue expérience de l’image sous-marine et une vraie passion pour la mer qui l’a mené aux quatre coins du Globe. Il a travaillé pour la télévision lors de reportages sous-marins (Thalassa, Arte) et participé à des recherches d’épaves (comme celles du D-Day).

8724CE1B-D9D0-49E0-811F-11442EA9AEAD@home

En pratique :

Dimanche 5 Mai

17h

Participation libre au profit de la SNSM

Réservations au 02 98 87 92 67 ou 06 45 12 34 49

Projection en présence du réalisateur (échanges après le film)

Un concert en hommage à Gustave Jourdren

L’association des Amis de l’orgue de Loctudy a le plaisir d’accueillir, ce Dimanche 28 Avril à 16h, l’organiste Kristen DAO-HUU-BAO pour un récital autours d’oeuvres de l’époque baroque.

Au programme :
Pavane de l’anglais John Bull (1562-1628),
Voluntary de Henry Purcell
Chaconne du français Louis Couperin
Praeludium en sol mineur de Dietrich Buxtehude
Chorals pour le temps de Pâques, extraits de l’Orgelbuchlein de J.S. Bach
Kristen DAO-HUU-BAO est originaire de Montfort-sur-Meu en Ile et Vilaine, où il débute l’orgue. Il poursuit ses études d’orgue dans la classe de Gérard Latellier au Conservatoire du Mans, puis auprès de Pierre Farago au Conservatoire de Boulogne-Billancourt où il obtient un 1er Prix d’orgue.
Il est actuellement organiste en l’église Sainte Jeanne d’Arc à Rennes.
Kristen DAO-HUU-BAO se produit régulièrement en concert, mais aussi comme accompagnateur de chœurs.
Ce concert sera dédié à Gustave Jourdren, disparu le 30 janvier dernier. Maire de Loctudy de 1995 à 2001, c’est sous sa mandature que le projet de construction d’un orgue neuf en l’Eglise de Loctudy voit le jour avec l’aide de l’association des Amis de l’Orgue de Loctudy. Ce projet ne verra le jour que sous la seconde mandature de Joël Piété, pour aboutir à l’inauguration de l’orgue en mars 2014.
Gustave Jourdren, homme de Culture et d’Histoire, a toujours soutenu ce projet comme les actions de l’association dont il était membre depuis sa création et se réjouissait de pouvoir assister aux concerts d’orgue organisés chaque année.
En pratique
Dimanche 28 Avril
16h
Eglise de Loctudy
Entrée gratuite / Libre participation

Ciné-club : « Plogoff mon amour, mémoire d’une lutte »

« Plogoff mon amour, mémoire d’une lutte »

Un film de Dominique Agniel

Des hommes, des femmes, des enfants tracent sur le sable de la baie des Trépassés une oeuvre éphémère, un mandala géant : Nous sommes à Plogoff, à la Pointe du Raz, tout au bout de la Bretagne.

Ces artistes d’un jour célèbrent la lutte qu’ils ont menée ici même contre la construction d’une centrale nucléaire.

Le film, à travers le récit des protagonistes de la lutte de Plogoff (1974-1981) s’interroge sur sa résonance aujourd’hui avec la multiplication du nucléaire en France et dans le monde, avec le développement des mouvements de résistance citoyenne qui s’inspirent de Plogoff et du Larzac.

C’est aussi un film sur la relations des êtres humains à la beauté : si certains technocrates voient dans la nature un simple outil de profit, ceux qui vivent en osmose avec la terre qui les porte, veulent préserver cette harmonie, cette beauté.

La Pointe du Raz, site remarquable de Plogoff, la mer, le vent, la lande, deviennent alors un des personnages du film. L’oeuvre éphémère collective devient le symbole de cette victoire de la beauté.

57352929_822383194787844_5498322995246006272_n

 

En pratique :

Dimanche 28 avril

17h30

Entrée : 2€

Renseignements : 06 88 35 14 20

Réservations : 02 98 87 92 67

 

Arts In Loc à Kérazan

Cette année, c’est dans le magnifique cadre du Manoir de Kérazan que s’installe l’acte 3 de l’exposition collective « Arts In Loc ».

36 artistes et artisans d’arts, adhérents de l’association éponyme, exposeront une sélection de leurs œuvres, expliqueront leurs techniques et leurs parcours.

〉〉〉〉〉〉 A noter que cette année, la découverte des ateliers d’artistes, via un parcours artistique, aura lieu le Dimanche 28 Juillet, en parallèle de l’accueil des marins de la Route de l’Amitié.

Expo Kerazan definitif 2019

 

En pratique :

Samedi 27 et Dimanche 28 Avril

10h – 19h

Manoir de Kérazan

Entrée gratuite

Un partenariat Centre Culturel & Manoir de Kérazan

 

Lecture spectacle de la Cie Passe Parole

Après 17 spectacles donnés au Centre Culturel de Loctudy, la Compagnie Passe Parole passe la main. La troupe vous invite à un tout dernier rendez-vous, toujours dans la formule « Une heure avec… » les poètes du XXème siècle.

Ce dernier spectacle sera un florilège de poèmes durant une heure. Vous y retrouverez Neruda, Césaire, Aragon et Prévert; mais aussi Norge, Tardieu et même La Fontaine.

Toute la troupe sera sur scène pour vous faire partager son cheminement depuis 12ans.

Capture

 

En pratique

Samedi 27 Avril – 17h

Entrée libre

Réservations au 02 98 87 92 67

« L’Évangile selon Paulo »

De plus en plus de fidèles se pressent pour rire avec la parole de Paulo 🙂
Après plus de 150 représentations dans toute la France, en tournée depuis 4 ans, à l’affiche à Paris en 2014-2015 et de nouveau en 2016, un succès auprès du public conquis durant le Festival Off d’Avignon 2015 et le 18ème Festival de Théâtre de St André en juillet 2018, voici

L’EVANGILE SELON PAULO

1h20 de surprises et de rires. Pièce en 2 actes, dans une mise en scène débridée et sarcastique.

Synopsis :
« 7 heures du matin : Paulo réclame son premier verre à la patronne du café situé en face de l’église, Marie-Madeleine.
Paulo, philosophe libertaire, mécréant endurci et buveur invétéré, franchira à contre cœur les portes de l’église, pressé de découvrir la nouvelle paroissienne, Bérengère, une dévote allumée.
La rencontre insolite entre Paulo et Bérengère va donner lieu à un échange verbal haut en couleur et à des situations cocasses.
Le décor dépouillé donne à la mise en scène une force particulière et souligne le comique des situations burlesques et des dialogues entre argumentation rigoureuse et incohérence totale.
Langage, chants, danses et caricatures remettent en cause les religions, ses dogmes et ses errances, la bienséance et les certitudes bourgeoises d’une société dénuée de scrupules et d’humanité.
Ségolène Point et François Le Roux, en interprétant avec talent ces deux personnages hors du commun, nous conduisent de rire en surprise vers le bouleversement final qui marque l’apogée de cette comédie percutante qui interpelle, bouscule et captive. »

Une pièce en 2 actes de François LE ROUX par la Compagnie Corps à Cœurs
Avec : Ségolène POINT et François LE ROUX
Mise en scène de : Ségolène POINT et François LE ROUX

Affiche Paulo

 

 

En pratique :

Samedi 20 Avril

20h30

Tarifs : 12€ / Réduit : 8€

Réservations au 02 98 87 92 67